Les Noms de Dieu

(Retour)

 

 

Qadosh Ysraël

Le Saint d'Israël

par Jean-Louis Coraboeuf

« Et je te louerai au son du luth, je chanterai ta fidélité, mon Dieu, je te célébrerai avec la harpe, Saint [Qadosh] d'Israël [Yisrael! » (Psaume 71:22).

Qadosh signifie 'saint', c'est-à-dire 'Tout-Autre' dans Sa relation avec les humains ; Dieu se définit Lui-même comme 'Saint', c'est pourquoi Il demande à Son peuple d'être saint, mis-à-part pour Lui (Lévitique 11:44).

Les chapitres 17 à 26 du Livre du Lévitique exposent le "Code de sainteté" – les règles et les rites qui permettent au peuple de Dieu d'être saint dans l'Ancienne Alliance. Les comportements du peuple trouvent ainsi leur fondement dans la Personne de Dieu, "Je suis l'Eternel, votre Dieu ; vous vous sanctifierez, et vous serez saints, car je suis saint" (Lévitique 11:44). Lorsque le peuple de Dieu respectait le 'Code de sainteté', il était dans la tranquillité et le repos car Qadosh Yisrael veillait sur Son peuple (Esaïe 30:15).

Consacrer quelqu'un (le sacrificateur) ou quelque chose (les offrandes), c'est donc le rendre saint en le mettant à part pour Dieu (Lévitique 19:8 et 24). Lorsque Dieu dit à Son peuple, "Je suis l'Eternel, votre Dieu", Il dit en réalité, "Je suis Saint", car c'est la nature-même de Dieu (Lévitique 19:4).

Le rôle des sacrificateurs – tribu de Lévi – était d'enseigner le peuple de Dieu à distinguer entre le saint et le profane, et entre le pur et l'impur (Ezéchiel 44:23). Dans le Temple de Jérusalem, un mur marquait une séparation entre le saint et le profane (Ezéchiel 42:20).

Le prophète Esaïe annonça la venue de Qadosh Yisrael qui consolerait le peuple de Dieu (Esaïe 40:1-2) et le rachèterait (Esaïe 43:14). Ainsi Qadosh Yisrael est le Messie envoyé par Dieu pour le peuple d'Israël.

Alors que Jésus montait à Jérusalem avec ses disciples pour être mis à mort, Pierre dit, "Nous avons cru et nous avons connu que tu es le Saint de Dieu [Qadosh Adonaï]" (Jean 6:69). Pierre révélait ainsi que Qadosh Yisrael, le Messie d'Israël, devenait Qadosh Adonaï, le Messie de toutes les nations de la terre.

L'apôtre Pierre rappela dans son épitre qu'il est écrit, "Vous serez saints, car je suis saint" (1 Pierre 1:16). Cependant, dans la Nouvelle Alliance, la sanctification ne s'obtient plus en suivant le "Code de sainteté" du Lévitique, mais en se laissant transformer en obéissant à la voix du Saint-Esprit.

Lorsque nous acceptons la rédemption que Jésus, Qadosh Adonaï, nous a obtenue à la croix, nous devenons 'saint', c'est-à-dire que Dieu le Père nous voit saint à travers Jésus-Christ. C'est pourquoi l'apôtre Paul écrit ses lettres aux saints qui sont à Corinthe, à Ephèse, à Philippes, à Colosses...