Lexique

(Index Français)

(Index Original)

 

 



Calendrier hébraïque



Le Calendrier hébraïque (Hébreu : הלוח העברי) ou Calendrier Juif est un calendrier utilisé par les Juifs pour des besoins religieux. C'est un calendrier luni-solaire utilisé pour calculer la Nouvelle Année Juive et pour déterminer les dates des fêtes Juives, les portions appropriées de la Torah pour les lectures publiques, et les Psaumes qui doivent être lus quotidiennement au cours des différentes cérémonies courantes. A l'origine, le Calendrier hébraïque était utilisé par les Juifs pour tous leurs besoins quotidiens ; mais du temps de l'occupation Romaine (1ier siècle avant Jésus-Christ), les Juifs furent obligés de suivre le calendrier impérial civil pour tout ce qui concernait les affaires civiles telles que le paiement des taxes et les relations officielles avec le gouvernement.

La date de référence du Calendrier hébraïque est 1 Tishrei, anno mundi 1, c'est l'équivalent du Lundi 7 Octobre 3761 (avant Jésus-Christ) selon le calendrier Julien proleptique. Deux formes de calendriers ont été utilisées. Avant la destruction du second Temple en l'an 70, le calendrier était basé sur l'observation ; ainsi le début de chaque mois était déterminé par le témoignage de deux observateurs qui avaient aperçu le nouveau croissant lunaire. Entre 70 et 1178 de notre ère, le système de calcul arithmétique du calendrier luni-solaire fut adopté.

Les origines du Calendrier hébraïque se trouvent dans la Torah qui fait référence à l'existence de plusieurs mois numérotés mais non nommés durant la période de Noé (pré-Juive), et qui cite différents commandements basés sur le calendrier ; ceci inclut les commandements divins de la période de l'Exode d'Egypte qui fixent le mois de Nissan comme étant le premier mois de l'année (Exode 12:18). Le développement du calendrier fut probablement influencé par l'exile babylonien du 6ième siècle avant Jésus-Christ, durant lequel des noms babyloniens furent adoptés ; les Babyloniens utilisaient aussi un calendrier luni-solaire dérivé du calendrier sumérien. Le temps de la diaspora romaine suivit (1ier siècle de notre ère), alors des calculs furent alors utilisés pour fixer les dates, selon un principe pleinement décrit par Maïmonide en 1178 dans la Mishneh Torah.

A cause d'une différence d'environ 11 jours entre le calendrier lunaire de 12 mois et une année solaire, la longueur de l'année du calendrier hébraïque varie selon un cycle de 19 ans (cycle métonique de 235 mois lunaires), avec un mois lunaire intercalaire ajouté chaque deux ou trois ans, soit sept fois en 19 ans.

(haut)

Numéro

Nom
hébraïque

Nom
commun

Durée
en jours

Remarques


1

2

3

4

5

6

7


8

9

10

11

12 *

12 / 13 *
 


נִיסָן

אייר


סיון


תמוז


אב


אלול


תשרי



חשון


כסלו


טבת


שבת


אדר


אדר


Nissan

Iyar

Sivan

Tamouz

Av

Elloul

Tichri


Heshvan

Kislev

Téveth

Chevat

Adar1

Adar2


30

29

30

29

30

29

30


29 ou 30

29 ou 30

29

30

29

30


appelé Aviv et Nissan dans le Tanakh

appelé Ziv dans le Tanakh









appelé Eitanim dans le Tanakh, premier mois moderne, Rosh Hashana est célébré à Tichri

appelé Bul dans le Tanakh







* seulement les années bissextiles

* Adar 1 est seulement ajouté 7 fois en 19 ans. Les années ordinaires, Adar 2 est simplement appelé Adar.

(haut)